H2K 0 - 3 G2

Quelle déception ! On connaissait les problèmes psychologiques des H2K mais à ce point... il a suffit d'un seul baron volé pour mettre par terre le travail de toute une année. Solides sans être particulièrement impressionnants avant cet incidents, ils n'ont plus rien fait de bon par la suite et se sont logiquement faits corriger par des G2 certes très appliqués mais toujours loin de leur forme de la saison passée.

Cette victoire permet à Misfits de se qualifier pour le championnat du monde tout comme celle de Misfits face à Fnatic la veille avait permis à G2 de se qualifier. Un échange de bons procédés en quelque sorte. Qu'importe les résultats des deux derniers matchs, le dernier ticket se jouera donc entre Splyce, UoL, Fnatic et H2K. Dire qu'il y a quelques semaines à peine les trois derniers semblaient être les candidats les plus crédibles et qu'il n'y en aura finalement qu'un seul de présent en Chine (voire aucun)...

Première manche : Alors que les deux équipes se tenaient en respect depuis 20 minutes, H2K décide de tenter un baron sans guère de préparation et se le fait bêtement voler quand elle n'a pas de réponse à apporter à la venue soudaine du jungler adverse (qui repart en plus en pleine forme). Bien que la dynamique du match n'ait pas changé à ce moment-là puisque H2K conserve une légère avance pendant encore 10 minutes et parvient même à se procurer le buff suivant, cela a sans doute joué sur le mental des joueurs qui n'ont plus rien fait du reste du Bo5. Les teamfights de fin de partie ont été à sens unique et G2 s'est soudain retrouvée à mener 1-0 sans avoir rien fait.

Deuxième manche : La physionomie de la deuxième manche a été très différente puisque les H2K ont été menés dès le début du match par une équipe de G2 légèrement moins passive. En mid game, malgré une ou deux petites erreurs, les G2 n'ont eu qu'à gérer sans se presseur leur avance sans avoir à entreprendre quoique ce soit pour se mettre définitivement à l'abri tant les H2K étaient inexistants.

Troisième manche : Sans quelques erreurs dues à l'excès de confiance, la troisième manche aurait été une véritable correction tant la domination des G2 était grande en début de partie. Ils ont cependant presque permis à H2K de revenir dans le match. Presque car les G2 ont fini par se ressaisir et avaient toujours assez d'avance pour survoler les teamfights et finalement l'emporter 3-0.

FNC 1 - 3 MSF

Les Misfits continuent à faire mentir tout le monde et à enchaîner les prestations de haut vol. Comme UoL, Fnatic a livré une prestation des plus médiocres mais une bonne partie du mérite en revient aux Misfits qui ont, de leur côté, rendu une copie presque parfaite bien qu'extrêmement forte. On ne peut pas vraiment dire que l'on se soit amusé durant ce match extrêmement fermé durant lequel les deux équipes se sont montrées bien plus frileuses que d'habitude mais alors que les Fnatic ont (presque) systématiquement fait les mauvais choix, les Misfits ont, eux, parfaitement maîtrisé leur sujet. Leurs teamfights étaient impeccables et c'est méritoirement qu'ils se sont qualifiés pour la finale.

Première manche : Sans aller jusqu'à dire que les Misfits se sont montrés agressifs, ils tentent bien plus que les Fnatic durant les 20 premières minutes ce qui leur offre une petite avance. Pas inquiet vu leur composition late game, les Fnatic ont la drôle d'idée de tenter un sneaky baron à la 25ème et y laissent 3 morts. Il faut ensuite pratiquement attendre 15 minutes pour revoir un peu d'action lorsque les deux équipes s'affrontent de nouveau au baron. À ce stade et avec cette composition, Fnatic aurait dû avoir l'avantage malgré son déficit mais les Misfits ne commettent aucune erreur tandis que leurs adversaires sont mal positionnés et se font décimer. Cela ne sonne pas la fin du match puisqu'il y aura encore un troisième combat à la repop du baron. Plus tendu vu les points de vie des Misfits à l'entame, celui tourne tout de même à l'avantage des lapins qui essayaient surtout de gagner du temps pendant que leurs sbires détruisaient la base adverse.

Deuxième manche : Après un début de partie plutôt équilibré, IgNar va offrir l'avantage aux siens en enchaînant les bons hooks ce qui permet aux Misfits de prendre 4K d'avance en 5 petites minutes. Bien qu'ils ne baissent pas les bras, les Fnatic se sont dominer à chaque teamfight (même en supériorité numérique) et perdent logiquement une deuxième manche consécutive.

Troisième manche : Après deux matchs (et 20 minutes) quasi-parfaits, les Misfits commettent enfin une erreur lors du tout premier teamfight de la troisième manche en se faisant coincer avant d'être tous présents. Les Fnatic ne perdent pas de temps et transforment rapidement cette opportunité en confortable avance. Visiblement craintifs à l'idée de commettre une erreur et de perdre le Bo5, ils mettent une éternité à achever les Misfits ce qui a d'ailleurs bien failli se retourner contre eux mais cela a poussé leurs adversaires à se montrer imprudents et tout est au final rentré dans l'ordre.

Quatrième manche : Après l'intermède de la troisième manche, on en revient à du plus classique avec deux équipes très frileuses, des Fnatic qui vont au combat mal positionnés et des Misfits opportunistes qui ne commettent pas d'erreurs et sautent sur la moindre occasion pour creuser l'écart. Plus courte et brutale que les autres, cette ultime manche résume assez bien ce Bo5.


Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

 

 

 
 
 

Sponsors/Partenaires

 
Aspyr Logo Black 311intel rgb agc web site 270x178Nexon America logo web 225x178client logo microsoftTwitchLogo Purple 392 392x131uatmobilelogo fromwebsite 175x178 175x178unitytest 392 392x146unreal logo blacklg 200px 200x178boutique bobomicroVGMU global 180x130 Meltdown paris 
Merci au cybercafé Meltdown Paris qui nous met à disposition les ordinateurs lors des tournois
TO TOP